Le dispositif Pinel en 2017 

Le dispositif Pinel est une loi destinée à relancer la construction de logements en France. Dans ce but, une réduction d’impôt est accordée aux acquéreurs d’un bien immobilier neuf, à condition que ce logement soit mis en location pendant une période minimum de 6 ans. La location peut être prolongée de 3 ans, à deux reprises (soit une durée totale de location de 9 ans ou de 12 ans).

A qui s’adresse la loi Pinel?

Chaque personne qui réside et paie ses impôts en France peut devenir bénéficiaire de la loi Pinel. Cependant, la loi est liée à certaines conditions qui doivent être respectées:

  • un plafond de ressources pour le locataire
  • des loyers plafonnés
  • une date limite pour le début de la construction
  • une date limite concernant l’achèvement du logement
  • l’éligibilité de la zone constructible
  • le respect des normes environnementales et thermiques
  • le type de logement

Le logement doit impérativement être acquis entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2017.

La loi Pinel donne à l’acquéreur la possibilité d’investir 2 fois par an maximum dans l’immobilier, dans la limite de 300 000 € et de 5 500 €/m².

Le pourcentage de réduction fiscale est proportionnel à la durée de la location.

Au plus la durée de location est longue, au plus l’avantage fiscal est important, à savoir:

  • une réduction fiscale de 12 % du montant investi pour une location d’une durée de 6 ans.
  • une réduction d’impôt de 18 % de la somme investie pour une location de 9 ans.
  • une réduction d’impôt de 21% de l’investissement pour une durée de 12 ans de location.

Les avantages de la loi Pinel

La défiscalisation Pinel donne aux propriétaires la possibilité d’alléger leur impôt sur le revenu et d’accéder à la propriété, sans apport personnel. De cette façon, un patrimoine peut être créé ou agrandi. De plus, l’apport financier que représente la location permet d’envisager un complément de retraite ou de faire face à des difficultés financières imprévues.

Il faut savoir aussi que les prêts accordés par les banques sont facilités, du fait que le projet est soutenu par le gouvernement. Par rapport aux marchés financier et immobilier, les risques sont considérés comme plus faibles.